L’enregistrement se fait 24h/24, uniquement sur certaines plages horaires, ou à la détection d’un mouvement dans une zone définie. Il peut aussi être automatisé en cas de déclenchement d’alarme.

Comme pour toutes nos installations, le système de vidéoprotection est totalement modulable. Il sera adapté en fonction de vos souhaits, de vos contraintes techniques et de votre budget.

Nous travaillons sur toutes les technologies vidéos. Qu’il s’agisse de vidéo traditionnelle (en analogique), d’IP (avec du câble réseau ou fibre), d’HDCVI, d’HDSDI, de transmission sans fil sur longue distance, de report d’enregistrement, etc…

Pour un particulier, un système traditionnel en analogique ou en HDCVI est largement suffisant. Pour résumer : le coût est réduit, et la qualité au rendez-vous. Vous aurez des images en 1080P ou jusqu’en 4K en local. Pour la consultation à distance via smartphone, la qualité de réception de l’image s’adapte effectivement en fonction de votre débit.

Caméra de surveillance motorisé

LE DÉTAIL DE VOS CAMERAS

Vidéosurveillance

Nous adaptons les caméras en fonction de vos demandes. Intérieur, extérieur, distance jusqu’à plus de 200 mètres, angle de vision, dôme motorisé avec zoom optique, caméra cachée totalement intégrée dans des éléments de décors, etc… ainsi vous disposez d’un système parfaitement adapté à vos besoins.

Le but étant de ne pas vous faire payer un produit standard non adapté ou surdimensionné. Le but est de respecter votre budget.

En règle générale vous n’êtes pas obligé de raccorder un écran à votre enregistreur. Vous pouvez le faire uniquement lorsque vous voulez visionner un événement passé ; ou tout faire via votre ordinateur/smartphone. De la même façon l’enregistreur peut-être raccordé à votre téléviseur. Vous entendez du bruit un soir à l’extérieur? Vous changez de chaîne pour passer sur vos caméras et vous pouvez voir en direct ce qu’il se passe.

L’ensemble de matériel que nous fournissons est certifié, donc en cas de problème, les preuves fournies par les enregistrements sont recevables par la police et la gendarmerie. De fait, elles sont également admissibles comme pièces à conviction devant les tribunaux.